J’ai testé les capsules à remplir soi-même de café

On se lasse de tout. Même de George Clooney… Mais pas d’un bon café. C’est en allant chez mon torréfacteur acheter du thé (Kikéran à Saint Jean de Luz), que j’ai découvert les capsules de café compatibles avec les machines Nespresso*, « Capsul’in ». L’idée est simple : on achète une boîte de 100 capsules vides et on les remplit du café que l’on souhaite. On referme avec un opercule en alu autocollant et hop ! La magie opère sur ma machine Nespresso.

 

© C. Lebrun

 

Oui les pressés de la machine, les affolés du percolateur, les stressés de la touillette, je vous vois venir : il faut prendre le temps de remplir sa capsule de café. Certes, mais comme moi, on peut les remplir à l’avance ! La meilleure conservation du café moulu étant un environnement à température ambiante, à l’abri de la lumière, dans un contenant bien hermétique.

 

 © C. Lebrun

 

Vendues uniquement chez les torréfacteurs, ces capsules offrent au final, un très grand choix de café de qualité. Il faut dire qu’à la maison, après avoir essayé toute la gamme, on ne déguste que trois couleurs de capsules Nespresso. Outre le large éventail de cafés moulus que l’on peut acheter, cette nouvelle capsule permet de faire des économies. La capsule avec un café de son choix chez le torréfacteur revient entre 16 et 20 centimes contre 31 voire 33 chez Nespresso. Ce n’est pas pour me déplaire de laisser tomber George un petit moment… !

 

© C. Lebrun

 

Quelques infos de base :

L’arabica : un caféier d’altitude complexe à planter. Plus cher que le robusta, l’arabica est faible en caféine avec un arôme fin et subtil.

Le robusta : un caféier de plaine au goût plus corsé et amer. Deux fois plus fort en caféine, il peut être mélangé à l’arabica pour donner plus de corps (80% Arabica 20% Robusta). Il est présent dans le ristretto italien.

Le moka : désigne les variétés de café qui poussent en Ethiopie (mais cultivées au départ au Yemen — Moka est un port du Yemen où transitaient les cafés). Les mokas sont réputés pour leur douceur en bouche. Faible en caféine, le moka révèle des notes florales mais jamais intenses.

 

© C. Lebrun

 

Quelques cafés à déguster :

Blue Mountain, Jamaïque

Le must des cafés. La star des Caraïbes avec une longueur en bouche incroyablement persistante et un équilibre quasi-parfait. Il faut quand même compter 40 euros environ les 200g…

Arabica Nyamagabe, Rwanda

Un café pur arabica gourmand avec des notes de brioche, de caramel et de fruits confits rouges.

Excelso, Colombie

La Colombie est le premier producteur de café lavé au monde. Excelso, délicatement acidulé, est un café au corps léger et à l’arôme doux et onctueux.

Baoshan, Chine

Beaucoup de corps et d’équilibre pour ce café aux notes finales épicées

A VOS CAPSULES !

 

Par Ludivine | Le blog Cuisine de Yahoo! Pour Elles

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>